Négociations salariales: grève chez Linpac Packaging dans le Morbihan

RENNES, 21 mars 2017 (AFP) – Les salariés de l’entreprise Linpac Packaging, qui fabrique du film plastique pour produits alimentaires à Noyal-Pontivy (Morbihan), étaient en grève mardi dans le cadre des négociations salariales, a-t-on appris de source syndicale.

« Les négociations salariales ont débuté en janvier et n’ont toujours pas abouti », a expliqué à l’AFP Isabelle Guychard, la déléguée CFDT de cette entreprise qui emploie environ 400 personnes.

« Nous on demande une augmentation de 3% des salaires des ouvriers et de 2% pour les agents de maîtrise. Mais la direction reste campée sur des primes d’intéressement, avec des objectifs de production et de performance d’entreprise inatteignables », a-t-elle expliqué.

Dans un communiqué, la direction de Linpac estime qu' »après trois années de hausse de salaires bien au-delà de l’inflation », elle a proposé, dans le cadre des Négociations annuelles obligatoires (NAO), « un plan d’intéressement lié aux bénéfices ainsi qu’un Perco (Plan d’épargne pour la retraite collectif, NDLR) pour mieux préparer la retraite ».

Alors que la situation de l’entreprise est « saine », écrit la direction, « nous devons préserver notre compétitivité pour continuer à développer nos activités et sécuriser notre emploi ».

La grève avait été votée lors d’une assemblée générale, la semaine dernière. « La direction a anticipé notre action et a arrêté les lignes de production », a expliqué la déléguée syndicale.

« On espère être rappelés à la table des négociations dans la journée et sortir de ce conflit », a dit Mme Guychard.

hg/gvy/pad