Nouvelle compagnie à Air France: « Un accord est sur la table » (syndicat)

PARIS, 3 février 2017 (AFP) – La direction d’Air France a soumis vendredi un projet d’accord aux syndicats de pilotes concernant la future compagnie à coûts réduits du groupe, mais les discussions se poursuivront la semaine prochaine, a-t-on appris de source syndicale.

« Un accord est sur la table », a indiqué à l’AFP Grégoire Aplincourt, président du deuxième syndicat de pilotes à Air France, le Spaf (21% des voix).

Selon lui, le texte « a vocation à être étudié ce week-end » par les organisations professionnelles et « les discussions reprendront lundi ».

Sollicitée, la direction d’Air France n’a pas fait de commentaire.

Le sort de la nouvelle compagnie est entre les mains du SNPL, syndicat majoritaire (65% des voix), qui consultera l’ensemble des pilotes avant de rendre son avis.

Lancées officiellement début décembre, les négociations se sont concentrées sur les conditions de création d’une compagnie à coûts réduits qui exploiterait principalement depuis Roissy des lignes d’Air France déficitaires sur moyen et long-courriers.

En présentant ce projet début novembre dans le cadre du plan stratégique « Trust Together » (la confiance ensemble), le PDG d’Air France-KLM Jean-Marc Janaillac avait indiqué vouloir employer des pilotes d’Air France volontaires, avec des règles d’utilisation « adaptées ».

Les syndicats ont poussé pour que les pilotes d’Air France et ceux de la nouvelle compagnie soient régis par les mêmes règles de travail, quitte à ce que les premiers fassent des efforts en matière de productivité.

Le projet suscite par ailleurs une forte opp