Ouvert dès ce dimanche, le BHV Marais prévoit 6 à 8% de ventes supplémentaires et 150 embauches (directeur)

PARIS, 1 juillet 2016 (AFP) – Le BHV Marais, premier grand magasin parisien à avoir obtenu un accord de ses syndicats sur l’ouverture dominicale, ouvrira tous les dimanches à partir de ce weekend, et espère en retirer 6 à 8% de ventes supplémentaires, a déclaré vendredi à l’AFP son directeur.

« L’ouverture dominicale est un enjeu majeur pour nous, et devrait nous apporter 6 à 8% de chiffre d’affaires additionnel chaque année », prédit Alexandre Liot, le patron du grand magasin qui prévoit également d’embaucher d’ici la fin de l’année 150 personnes supplémentaires dans le cadre de ces nouvelles ouvertures.

Le BHV, situé dans le quartier du Marais, devrait bénéficier d’une clientèle de Parisiens et de touristes déjà habitués à l’ouverture dominicale dans ces rues.

Le directeur pense également que « l’ouverture du dimanche devrait (lui) apporter une nouvelle clientèle » notamment familiale n’ayant pas, au quotidien, eu « forcément le temps jusqu’à maintenant de venir constater l’évolution de l’enseigne » qui a subi une vaste refonte en terme de décor et d’offre.

Par ailleurs, « l’offre du BHV, qui propose notamment en plus de la mode une large variété de produits maison, décoration ou bricolage, correspond tout à fait à ce que les clients peuvent rechercher un dimanche », jour où ils ont davantage le temps de flâner et de s’occuper de leur intérieur, estime M. Liot.

Il ajoute « ne pas être inquiet d’un éventuel report de certains achats du samedi sur le dimanche », dans la mesure où le BHV Marais a déjà eu l’occasion de tester les ouvertures dominicales l’an dernier sur 9 dimanches et « où il n’y a eu aucune cannibalisation du chiffre d’affaires ».

Les dimanches bénéficieront d’horaires d’ouverture spécifiques, de 11H00 à 19H00 contre 9H30-20H00 pour la semaine et les samedis.

Le BHV Marais, propriété du groupe Galeries Lafayette, est le premier grand magasin parisien, à être parvenu début mai à un accord avec ses syndicats, indispensable pour pouvoir travailler le dimanche. Situé en zone touristique internationale (ZTI), le grand magasin pourra ainsi ouvrir 52 dimanches par an.

« C’est le fruit d’un long travail entre la direction et les syndicats, les discussions ayant en fait déjà commencé il y a deux ans, au moment du nouveau projet de réorganisation du BHV. L’ouverture du dimanche nous apparaissait déjà comme un levier majeur du redressement du magasin », a-t-il expliqué, se félicitant de la « volonté de co-construction » de toutes les parties.

L’ouverture dominicale apparait plus difficile pour les autres grands magasins parisiens. Les Galeries Lafayette comptent s’appuyer sur une décision de justice du 21 juin pour pouvoir ouvrir tous les dimanches dès fin 2016, malgré l’opposition de CGT, FO et SCID à l’accord signé le 20 mai par la CFE-CGC et la CFTC.

Mais le Clic-P (CGT, SCID, Seci-Unsa et SUD), a d’ores et déjà contesté cette décision, déclarant que « toute ouverture le dimanche du magasin des Galeries Lafayette Haussmann s’appuyant sur l’accord frappé d’opposition serait illégale ».

Le Printemps a entamé les négociations avec ses syndicats le 10 juin, tandis que la direction du Bon Marché a fait savoir cette semaine que les discussions venaient juste de commencer.

dep/fka/mml