Ouverture dominicale: les Galeries Lafayette ouvrent des négociations

PARIS, 12 février 2016 (AFP) – Les Galeries Lafayette ont ouvert vendredi des négociations avec les syndicats pour pouvoir ouvrir le dimanche leur magasin amiral du boulevard Haussmann à Paris, classé en zone touristique internationale (ZTI), après l’échec des discussions au niveau de la branche, a-t-on appris de sources syndicales.

Entamées en juin avec l’Union des grands commerces de centre-ville (UCV) pour pouvoir ouvrir le dimanche dans les ZTI créées par la loi Macron, les discussions s’étaient terminées en décembre sans accord.

Le dernier projet soumis par l’UCV portait à 100% la majoration des dimanches travaillés, soit des heures payées double, attribuait un repos compensateur pour cinq dimanches travaillés et fixait un plafond de 15 dimanches travaillés par an.

Concernant les discussions débutées vendredi aux Galeries Lafayette, « il n’y a pas grand-chose si ce n’est le calendrier prévisionnel », avec une prochaine réunion le 2 mars, « et un résumé de l’accord de branche » fait par la direction, a indiqué Fouzia Es Salmi (CGT).

Depuis l’échec de la négociation de branche, les Galeries Lafayette sont le premier grand magasin à rouvrir des discussions. « Au Printemps, on n’en entend pas parler et au Bon marché non plus », a relevé Jacques Biancotto (CFE-CGC).

Au BHV-Marais (groupe Galeries Lafayette), où des négociations s’étaient tenues, le projet d’accord avait été rejeté en novembre par les salariés à une courte majorité. Il prévoyait notamment une majoration dégressive des dimanches travaillés.

Interrogée, la direction des Galeries Lafayette n’a pas souhaité s’exprimer.

sp-jta/cel/bir