Paris se rêve en « vitrine internationale de l’économie solidaire »

PARIS, 10 octobre 2016 (AFP) – Faire de Paris une « vitrine internationale de l’économie sociale et solidaire »: c’est l’ambition affichée par la mairie qui présentait lundi la Maison Les Canaux, un lieu dédié à l’économie sociale et solidaire dont l’ouverture est prévue début 2017.

Mohammed Yunus, prix Nobel de la Paix 2006 et inventeur du micro-crédit, a été invité à installer un de ses centres (Yunus Center) dans cette future Maison des économies solidaires et innovantes, dans le 19ème arrondissement. Il ne faut pas « chercher de l’emploi » mais en « créer », a-t-il prôné aux côtés de la maire (PS) Anne Hidalgo.

« Paris a de l’avance en termes de structures, d’innovation et d’écosystèmes favorables à l’économie sociale » et « notre ambition est de faire de Paris une vitrine internationale de l’économie sociale et solidaire », a affirmé Antoinette Guhl, adjointe (EELV) à la maire chargée de ce secteur, rappelant que « plus de 700 structures » existent déjà à Paris. Commerces solidaires, cafés-crèches, entreprises de recyclage de vêtements ou de meubles: les domaines sont nombreux.

Les entreprises solidaires trouveront dans le nouvel espace divers services et pourront y organiser des évènements. La Maison sera également un incubateur de startups innovantes.

« Ce lieu va nous permettre d’échanger avec plein d’autres innovateurs, mais aussi de rencontrer des acteurs institutionnels », s’est réjoui Guillaume Holsteyn, coordinateur du Carillon, un réseau de commerçants solidaires à Paris sélectionné pour présenter ses activités à la Maison Les Canaux.

Le lieu sera également ouvert au grand public, avec des évènements autour de l’économie sociale.

L’économie sociale et solidaire regroupe environ 200.000 entreprises (associations, mutuelles, coopératives etc) conciliant activité économique et utilité sociale. Elle a représenté un emploi privé sur huit en 2015 (12,7%) avec 2,39 millions de salariés, selon une étude publiée en juin par l’association Recherches et Solidarités.

nos/reb/sd