Peugeot Scooters relocalise une production de Chine en France

MULHOUSE, 27 janvier 2016 (AFP) – Le constructeur de deux-roues Peugeot Scooters, filiale de l’Indien Mahindra, va rapatrier ce printemps à son siège français de Mandeure (Doubs) la production d’un modèle jusqu’alors assurée en Chine, a-t-on appris mercredi de source syndicale.

Le Citystar Air, un scooter de cylindrée 125 centimètres cubes, sera produit à Mandeure à partir d’avril alors qu’il était fabriqué en Chine, dans la joint-venture avec le local Qingqi, a indiqué Cyril Luquet, responsable CFDT du site de Mandeure.

La direction de Peugeot Scooters n’a pu être jointe mercredi après-midi. Mais elle confirme pour le mois d’avril 2016 « le rapatriement de la production du Citystar Air à Mandeure », dans son compte-rendu du comité d’entreprise (CE) tenu mardi, dont l’AFP a eu copie.

Mandeure produit déjà les deux autres versions du Citystar : le 125 centimètres cubes à moteur à refroidissement liquide, et le 50 cc.

Selon la CFDT, le transfert représente un volume d’environ 1.000 véhicules par an, soit l’équivalent de 10% de la production de Mandeure en 2015.

Il marque une inversion de tendance par rapport aux délocalisations vers la Chine opérées depuis la création de la joint-venture il y a dix ans. Selon le bilan de production 2015, Mandeure ne fabrique plus que 18 % des deux-roues Peugeot.

Le fabricant a pour objectif de porter sa production française à 13.500 véhicules cette année, a-t-on précisé de source syndicale.

« Cela signifie 3.500 unités de plus. On en est donc encore loin », a commenté Cyril Luquet.

Selon le compte-rendu de CE de la direction, le transfert d’un second véhicule « est actuellement en cours d’étude », pour une concrétisation en fin d’année. Il pourrait également apporter entre 1.000 et 1.500 unités en année pleine, selon la CFDT.

Pour autant, selon le syndicat « la pérennité du site n’est pas assurée ».

« La direction cherche des solutions de court terme pour nous donner des quantités. Il manque une stratégie à plus long terme, avec un vrai plan produits, pour remplacer nos actuelles productions qui sont en fin de vie », a estimé M. Luquet.

Actionnaire majoritaire depuis un an, l’Indien Mahindra s’est engagé à lancer un nouveau modèle trois-roues compact sur le site français fin 2017. L’échéance pourrait cependant être repoussée de plusieurs mois, selon la CFDT.

Dans l’immédiat, l’usine accumule les périodes de chômage technique, faute d’activité suffisante. Sur le premier trimestre, 24 jours seront complètement ou partiellement chômés, selon le compte-rendu de CE.

Siège de Peugeot Scooters, Mandeure emploie 473 salariés, hors intérimaires et jeunes en contrat par alternance.

cr/yo/jpr