Pôle emploi: plus de 300 suppressions de postes en 2018

PARIS, 27 septembre 2017 (AFP) – Plus de 300 emplois, sur environ 55.000, seront supprimés à Pôle emploi en 2018, a-t-on appris mercredi auprès du ministère du Travail, qui lie cette baisse à l’amélioration de la conjoncture de l’emploi.

Le projet de budget pour 2018 prévoit une baisse de 347 emplois chez les opérateurs du ministère du Travail, dont « une bonne part » sera supportée par Pôle emploi, selon le cabinet de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

« Si la conjoncture s’améliore, c’est dans la logique des choses que les effectifs de Pôle emploi accompagnent la diminution du chômage, cela a toujours été comme ça », indique-t-on de même source. Le ministère table sur un marché du travail « un peu mieux orienté qu’en 2017 ».

Quant à la dotation de l’Etat à Pôle emploi, le ministère a indiqué qu’elle serait « la même » qu’en 2017, soit environ 1,5 milliard d’euros.

La perspective d’un « dégraissage massif » sur le quinquennat, évoquée dans un article du Parisien, avait suscité l’inquiétude des syndicats de Pôle emploi. La ministre du Travail avait alors partiellement démenti, parlant de « quelques centaines » de postes « en évolution » pour 2018.

Les effectifs des années suivantes seront discutés en 2018 lors de la négociation de la prochaine convention tripartite Etat-Unédic-Pôle emploi pour la période 2019-2021.

jah-dec/cel/pre