Pour rénover son réseau, SNCF cherche 2.800 techniciens et ingénieurs

PARIS, 20 septembre 2017 (AFP) – SNCF Réseau va lancer une campagne nationale de recrutement, avec « plus de 2.800 postes » de techniciens mais aussi d’ingénieurs à pourvoir dans les mois à venir, essentiellement pour compenser les départs en retraite de ses agents, indique mercredi l’entreprise dans un communiqué.

Parmi ces postes, 2.000 sont ouverts à des profils de jeunes diplômés, ou techniciens expérimentés, de niveau BEP à Bac+3, et 800 à des profils cadres de niveau Bac+5.

La branche chargée de la construction et de l’entretien des voies a déjà recruté entre janvier et août 1.750 personnes, sur 2.800 prévues en 2017, et prévoit « la même tendance pour 2018 », a précisé à l’AFP un porte-parole.

Contrairement à la branche Mobilités, qui exploite les trains de voyageurs et de marchandises, où plus de 1.200 postes devaient être supprimés en 2017, SNCF Réseau table sur une légère progression de ses effectifs nets d’ici à fin décembre (+250 par rapport à 2016).

Technicien de signalisation, aiguilleur, ingénieur d’étude… Dix métiers sont mis en avant dans cette première campagne de communication nationale baptisée « Place à l’avenir ». Elle sera déployée à partir du 25 septembre et jusqu’à mi-octobre dans divers médias et sur les réseaux sociaux.

SNCF réseau rappelle avoir investi 5,2 milliards d’euros cette année dans la modernisation de ses infrastructures. Le contrat de performance signé en avril avec l’Etat, et qui planifie à 10 ans les investissements, prévoit de dépenser 34 milliards d’euros entre 2017 et 2026.

shu/db/gib