Présidentielle: la lutte contre le chômage des jeunes doit être la priorité (sondage)

PARIS, 26 mai 2016 (AFP) – Près de trois quarts des jeunes (70%) désignent la lutte contre le chômage comme l’action prioritaire à mener en direction de la jeunesse par le prochain président de la République, selon un sondage OpinionWay pour la Fondation des apprentis d’Auteuil.

La lutte contre le chômage dans l’ensemble de la population paraît aussi prioritaire à 58% des jeunes, interrogés sur « le futur président idéal », avec une proportion supérieure chez les étudiants (61%) et les demandeurs d’emploi (62%), selon cette enquête publiée jeudi dans le quotidien La Croix.

Viennent ensuite la sécurité et la lutte contre le terrorisme (31%), la lutte contre la pauvreté et l’exclusion (24%) et la réduction du déficit public (21%).

Parmi les autres actions prioritaires à conduire spécifiquement pour la jeunesse, un tiers des personnes interrogées (33%) désigne l’accès au logement et 31% la lutte contre le décrochage scolaire.

Des propositions concrètes pour la jeunesse dans le programme des candidats influeraient le vote en 2017 de 74% des jeunes interrogés.

Concernant le sexe du prochain chef d’État, cela « importe peu » à 69% des jeunes sondés, 21% préférant « plutôt une femme » et 10% « plutôt un homme ».

Pour un jeune sur deux (52%), l’honnêteté constitue la qualité principale du futur président ou de la future présidente de la République, avec la compétence (51%). Viennent ensuite l’écoute (25%), la détermination (24%) et l’exemplarité (22%).

La fondation des apprentis d’Auteuil, qui développe en France et à l’international des programmes d’accueil, d’éducation, de formation et d’insertion pour les jeunes fragilisés et leurs familles, publiera en décembre un livre blanc pour la jeunesse à destination des candidats, après une large concertation.

Le sondage a été réalisé du 17 au 23 février 2016 auprès d’un échantillon représentatif de 1.020 jeunes âgés de moins de 25 ans. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de région de résidence.

cha/jg/pad