Présidentielle: l’essentiel des programmes des principaux candidats

PARIS, 19 février 2017 (AFP) – Les principales propositions des cinq candidats placés actuellement par les sondages en tête de la présidentielle.

– Jean-Luc Mélenchon –

– Négocier avec l’UE la refonte des traités européens, et en cas d’échec sortir des traités après un référendum

– Abroger la loi Travail, réduire le temps de travail

– Smic à 1.326 euros net en 2017, revaloriser les minima sociaux, allocation d’autonomie des 18-25 ans, allocations familiales au 1er enfant

– Retraite à 60 ans

– VIe République instaurée par une assemblée constituante: régime parlementaire, référendum d’initiative citoyenne, vote des étrangers aux élections locales, droit de révoquer des élus, supprimer le Sénat, représentation proportionnelle

– Sortir du nucléaire, arrêter les subventions aux énergies fossiles, stopper le projet de Notre-Dame-des-Landes, renationaliser EDF et Engie

– Impôt sur le revenu plus progressif et fusionné avec la CSG, taxer à 100% la tranche supérieure à 33.000 euros mensuels, réduire la TVA sur les produits de première nécessité

– Légaliser le cannabis, droit à la PMA (procréation médicalement assistée) pour toutes les femmes, droit de mourir dans la dignité

– Benoît Hamon –

– Revenu universel, à terme de 750 euros mensuels: d’abord hausse du RSA de 10% et revenu d’existence des 18-25 ans

– Abroger la loi Travail, réduire le temps de travail

– VIe République: septennat unique, référendum d’initiative citoyenne, pas plus de trois mandats successifs, vote des étrangers aux élections locales, certains sénateurs tirés au sort, dose de proportionnelle à l’Assemblée

– 50% d’énergies renouvelables et sortie du diesel d’ici 2025, fermer les centrales nucléaires en fin de vie, suspendre les travaux de Notre-Dame-des-Landes

– Fusionner CSG et impôt sur le revenu

– Légaliser le cannabis, ouvrir la PMA aux femmes seules et couples homosexuels, droit à l’aide médicale à mourir

– Visa humanitaire pour les réfugiés

– Emmanuel Macron –

– Financer la protection sociale par l’impôt: supprimer les cotisations patronales au niveau du Smic et les cotisations salariales maladie et chômage, augmenter la CSG de 1,7 point

– Durée du travail: priorité aux accords d’entreprise

– Augmenter de 50% la prime d’activité

– Confier l’assurance-chômage à l’Etat

– ISF: ne taxer que la rente immobilière

– Conventions démocratiques dans l’UE pour un projet politique commun et plan européen d’investissements

– Réduire progressivement la part du nucléaire et les avantages fiscaux pour le diesel, nommer un « médiateur » pour Notre-Dame-des-Landes

– Plus de proportionnelle à l’Assemblée, limiter les mandats dans le temps, casier judiciaire vierge pour être ministre

– Simple contravention pour usage et détention de cannabis

– François Fillon –

– Supprimer 500.000 emplois publics en cinq ans, temps de travail des fonctionnaires à 39 heures

– Abroger les 35 heures

– Retraite à 65 ans

– Baisser les cotisations salariales de 250 euros/an

– Baisse des charges et impôts sur les entreprises de 40 milliards d’euros

– Relever de deux points la TVA (sauf le taux réduit)

– Supprimer l’ISF

– Impôt sur le revenu: pas de prélèvement à la source

– Retirer de la Constitution le « principe de précaution », allonger la durée de vie de certaines centrales nucléaires, construire Notre-Dame-des-Landes

– Référendums sur la fusion régions-départements et la diminution du nombre de parlementaires

– Restreindre l’immigration familiale, limiter le droit du sol, pas de prestations sociales pour les étrangers avant deux ans de séjour régulier

– Uniforme à l’école, scolarité obligatoire à 5 ans

– Pas d’adoption plénière pour les couples homosexuels, ni de PMA pour les femmes seules et couples de femmes

– Abroger les sanctions contre la Russie

– Marine Le Pen –

– Après négociation, référendum sur l’appartenance à l’UE et sortie de l’euro

– Référendum pour inscrire la « priorité nationale » dans la Constitution

– Scrutin proportionnel, moins de parlementaires, référendum d’initiative populaire, suppression des régions et intercommunalités

– Solde annuel de l’immigration de 10.000, supprimer le droit du sol, pas de remboursement de soins pour les étrangers avant deux ans de séjour régulier

– Taxe sur l’embauche des salariés étrangers

– Contribution sur les importations de 3%

– Abaisser les charges sociales des PME

– Retraite à 60 ans, abroger la loi Travail

– Revaloriser le minimum vieillesse, avec conditions de nationalité ou de résidence

– Baisser de 10% l’impôt sur les bas revenus, défiscaliser les heures supplémentaires, supprimer le prélèvement à la source

– Perpétuité réelle incompressible

– Uniforme à l’école

– Développer les filières d’énergies renouvelables, moratoire sur l’éolien, maintien du nucléaire

– Remplacer le mariage homosexuel par une union civile, réserver la PMA aux couples stériles