Projet de loi Travail : un Français sur deux souhaite des modifications (sondage)

PARIS, 3 mars 2016 (AFP) – Près d’un Français sur deux (48%) pense que le gouvernement doit modifier de façon significative le projet de loi sur la réforme du code du travail et un sur trois (33%) qu’il doit retirer intégralement ce texte, selon un sondage Elabe publié jeudi.

Seules 18% des personnes interrogées considèrent que le gouvernement « ne doit pas reculer » et soumettre le projet de loi en l’état à l’Assemblée nationale.

Si 54% des sympathisants de gauche pensent que le texte doit être revu en profondeur, c’est aussi le cas de 51% de ceux de la droite et du centre, selon cette enquête pour Les Echos, Radio Classique et l’Institut Montaigne.

Les proches du Front de gauche (58%) et ceux du Front national (56%) sont les plus nombreux à souhaiter le retrait pur et simple du projet de loi.

Parmi les mesures phares du texte, les personnes interrogées souhaitent en priorité que le gouvernement modifie les dispositions sur « la facilitation des licenciements pour motifs économiques » (43%). Suivent celles sur « le plafonnement des indemnités prud’homales en cas de licenciement abusif » (38%) et sur « la fixation du temps de travail par un accord d’entreprise » (37%) (deux réponses possibles).

Enquête réalisée en ligne les 1er et 2 mars auprès de 1.001 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

dch/frd/pre