Rapport Spinetta: « une attaque inédite », juge la CGT-Cheminots

PARIS, 15 février 2018 (AFP) – Le rapport de Jean-Cyril Spinetta sur l’avenir des chemins de fer français est « une attaque inédite contre le transport ferré public » et « inacceptable » contre le statut des cheminots, a estimé jeudi la CGT, premier syndicat à la SNCF.

Remis jeudi à Matignon, « ce rapport vient confirmer la politique anti-ferroviaire du gouvernement et de la direction SNCF », alors que « d’autres choix sont possibles et nécessaires (…) Il faut maintenir et développer le service public ferroviaire, pas le saborder », écrit la Fédération CGT des cheminots dans un communiqué.

Mais, « par le passé, de nombreux rapports ont fini dans les archives des ministères », aussi c’est « avec conviction et détermination » que la CGT « abordera les rencontres prévues avec le ministère (des Transports, NDLR) dans les jours et semaines à venir ».

« Si d’aventure, le gouvernement décidait de reprendre ces mauvaises propositions et tentait le passage en force », la CGT-Cheminots « mettrait tout en oeuvre afin d’envisager un autre avenir pour le service public ferroviaire », selon son communiqué.

er/shu/jcc