Réactions syndicales à la nouvelle hausse du chômage

PARIS, 27 janvier 2016 (AFP) – Voici les premières réactions syndicales à la nouvelle hausse du nombre de demandeurs d’emploi en décembre, annoncée mercredi:

– CFDT: « Plus que jamais sécuriser les demandeurs d’emploi »

« Le pays connaît une augmentation quasi continue du chômage depuis près de 8 ans. Dans ce contexte, c’est le rôle de l’assurance chômage de protéger les individus et d’agir pour la cohésion sociale », écrit dans un communiqué la centrale syndicale, pour qui « il est indispensable de maintenir un haut niveau de protection des demandeurs d’emploi en matière d’indemnisation, d’accompagnement et d’accès à la formation ».

Selon la CFDT, la formation n’est pas « la réponse unique aux chômeurs et au chômage », mais elle « reste un enjeu économique et social national majeur » car « 56% des demandeurs d’emploi en catégorie A (sans aucune activité, NDLR) ont au plus un CAP ou BEP, et que seul un demandeur d’emploi sur 10 peut actuellement suivre une formation ».

– CGT: « La double peine aux demandeurs d’emploi »

« A la veille de l’ouverture des négociations sur la convention d’assurance chômage, les chiffres du mois de décembre concluent une année noire pour l’emploi », écrit la confédération dans un communiqué.

La CGT s’inquiète de la « double peine » que le Medef et les pouvoirs publics veulent selon elle « appliquer aux demandeurs d’emploi : appliquer à quelqu’un qui est déjà victime de la perte de son emploi une baisse de ses indemnités au nom du déficit élevé de l’Unedic ».

juc/bow/nm