Réforme du service public: 12.000 contributions reçues en ligne à ce stade

PARIS, 9 février 2018 (AFP) – La consultation en ligne lancée en novembre par le gouvernement pour recueillir les avis des agents et des usagers sur l’amélioration du service public a recueilli 12.000 contributions à ce jour, a annoncé vendredi le secrétaire d’État à la fonction publique Olivier Dussopt.

Cette consultation sur internet, qui doit se terminer à la fin du mois de février, est le versant numérique du « Forum de l’action publique », destiné à impliquer les fonctionnaires et les usagers des services publics dans la future réforme de l’État.

Elle comptabilise à ce jour « un peu plus de 12.000 contributions », a dit M. Dussopt lors d’un point presse vendredi.

Trois-quarts de ces contributions proviennent d’agents de la fonction publique, et le dernier quart d’usagers, a-t-il précisé. Le nombre de visites du site, www.forum-action-publique.gouv.fr, atteint quant à lui les 50.000.

Le secrétaire d’État a défendu ces résultats, en évoquant en comparaison les « 8.000 contributions » recueillies lors de « la consultation numérique sur la loi PACTE » de son collègue à l’Economie, ou « les assises des Outre-mer ».

« (C)es deux consultations sont présentées comme des succès, la notre est parfois présentée comme un échec, j’ai du mal à comprendre l’échelle de valeurs », a fait valoir M. Dussopt.

Sur le fond, « ce qui ressort des consultations, ce sont des demandes de mobilité et de simplification dans l’accès aux informations », a affirmé M. Dussopt.

« Comment, quand je suis agent (…) je sais quels sont les postes disponibles et sur lesquels je suis légitime à candidater ? Comment est-ce que je connais l’éventail des formations ? » a-t-il par exemple cité.

Les résultats de cette consultation sur internet doivent être restitués « courant mars », a précisé Olivier Dussopt.

Le secrétaire d’État s’exprimait à la sortie du dernier atelier d’une série de six consacrés aux problématiques de ressources humaines dans la fonction publique. Les autres avaient eu lieu à Montpellier, Toulouse, Strasbourg, Nantes et Lille.

la/shu/it