Rehau va fermer son usine de La Chapelle-Saint-Ursin (Cher): 134 emplois supprimés

BOURGES, 19 septembre 2019 (AFP) – Le groupe allemand Rehau va fermer son usine de la Chapelle-Saint-Ursin (Cher) d’ici la fin du premier trimestre 2020, avec 134 suppressions d’emplois à la clé, a-t-on appris jeudi auprès de l’entreprise.

Cette unité fabrique des tubes et raccords d’assainissement en PVC, une activité qui, selon la direction, n’est plus rentable en raison du rétrécissement du marché et d’une concurrence accrue, sans amélioration à prévoir dans les années à venir.

Rehau a donc décidé d’arrêter la commercialisation et la fabrication de ces produits, et de fermer l’usine d’ici mars ou avril prochain. L’autre gamme fabriquée sur le site, des tubes et accessoires pour planchers chauffants, sera transférée en Allemagne, et l’ensemble des emplois supprimés.

Les deux autres sites du groupe en France, à Poix-de-Picardie (Somme) et Morhange (Moselle), ne sont pas impactés par cette restructuration car ils ne travaillent pas sur les mêmes types de produits.

Spécialiste des polymères, Rehau est une entreprise familiale indépendante qui compte environ 20.000 salariés dans le monde dont 12.000 en Europe, pour plus de 3,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

cbk/pb/mcl/eb