Représentativité patronale: l’U2P(entreprises de proximité) conteste la 1ère place du Medef

PARIS, 27 avril 2017 (AFP) – L’Union des entreprises de proximité (U2P), qui rassemble artisans, commerçants et professions libérales, a remis en cause jeudi les résultats de la première mesure de l’audience patronale, qui confirment la première place du Medef, et a menacé d’engager des recours.

A l’issue d’une réunion de son conseil national, l’organisation patronale a « dénoncé », dans un communiqué, « le fait qu’au moins 40.000 de ses entreprises adhérentes n’aient pas été comptabilisées par les services de la Direction générale du travail (DGT) pour des raisons incompréhensibles ».

« De plus, les membres du Conseil National s’interrogent sur la cohérence des chiffres retenus par la DGT pour les deux autres organisations concernant le nombre de leurs salariés », ajoute l’U2P. « Que 13% des entreprises ayant au moins un salarié puissent rassembler 70% des salariés du secteur privé est incohérent ».

Selon l’organisation, « de toute évidence, il y a eu une double comptabilisation aux niveaux national et territorial, d’un certain nombre d’entreprises et de leurs salariés ».

L’U2P indique se réserver « le droit d’engager prochainement tous les recours appropriés ».

La DGT a annoncé mercredi les résultats de la première mesure de l’audience patronale, qui confirment la suprématie du Medef, suivi par la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) puis l’U2P, en ce qui concerne l’attribution des crédits du fonds paritaire national et des voix au sein du conseil d’administration de ce fonds.

Jamais auparavant l’audience patronale n’avait été mesurée selon des critères précis. Mais la loi du 5 mars 2015, puis la loi travail, ont instauré un cadre juridique pour déterminer la représentativité de chaque syndicat d’employeurs, mesurée à partir du seul nombre d’entreprises versant une cotisation.

Dans le détail, les chiffres de la DGT, qui ont été certifiés par des commissaires aux comptes, montrent que le Medef compte 123.387 entreprises adhérentes, soit moins que la CPME (144.939) et l’U2P (150.605).

En revanche, en ce qui concerne le nombre de salariés, le Medef est nettement en tête, avec 8,52 millions de salariés, devant la CPME (3 millions) et l’U2P (507.000).

edy/fka/bir