Responsabilité sociétale des entreprises: vers une réunion conclusive le 7 juin (CPME)

PARIS, 26 avril 2017 (AFP) – Les syndicats de salariés et la confédération des PME vont se revoir une dernière fois le 7 juin pour se mettre d’accord sur la manière de développer la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), notamment via un « label », a indiqué à l’AFP le président de CPME François Asselin.

« On va se revoir le 7 juin pour normalement une réunion qui devrait être conclusive », s’est félicité M. Asselin, juste après une rencontre dans les locaux de la CPME avec l’ensemble des syndicats de salariés.

La concertation autour de la RSE, à l’initiative de la CPME, a démarré en février, en l’absence du Medef et de l’Union des entreprises de proximité (U2P), qui ont refusé d’y participer.

La CPME souhaite encourager, via un label, les petites entreprises à développer en leur sein la RSE, en échange de simplifications administratives.

L’organisation défend l’idée d’un « label » basée sur le volontariat. Il doit également « être expérimental » et éviter qu’il « y ait des contraintes supplémentaires pour les entreprises qui en ont déjà beaucoup trop », a précisé M. Asselin.

« Ces grands principes » seront inscrits dans la synthèse qui pourrait être signée le 7 juin, mais la partie « technique » (modalité de mise en oeuvre) est en cours de discussion.

« La ligne rouge pour nous, c’est que le label décharge les entreprises qui en bénéficient d’obligations légales en matière de code du travail », a prévenu Pierre-Yves Chanu (CGT). FO est sur la même ligne.

La RSE, promue par le gouvernement, vise à décliner dans les entreprises des concepts de développement durable.

bow/db/nth