« Reste à charge zéro »: un accord gagnant pour la plupart des dentistes, selon la Sécu

PARIS, 4 juin 2018 (AFP) – La nouvelle convention entre les dentistes et la Sécu, qui inclut le remboursement intégral de certaines prothèses, sera un accord gagnant « pour une très grande majorité des cabinets dentaires », a affirmé lundi le directeur de l’Assurance maladie, Nicolas Revel.

« Cet accord est globalement bénéficiaire pour la profession et pour une très grande majorité des cabinets dentaires », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Le projet de convention a été approuvé en fin de semaine dernière par deux syndicats (Union dentaires et la CNSD) et la signature est envisagée autour du 21 juin, a précisé M. Revel.

Le texte prévoit notamment de plafonner par étapes les prix de 70% des prothèses dentaires, tout en augmentant leur remboursement par la Sécu et les mutuelles.

En 2021, 45% des prothèses devraient ainsi bénéficier du « reste à charge zéro » promis par Emmanuel Macron, et 25% supplémentaires d’un « reste à charge maîtrisé ».

Les 30% restants, qui « correspondent à des actes haut de gamme » selon M. Revel, demeureront à honoraires libres.

En contrepartie, les tarifs des « soins conservateurs » (traitement des caries, par exemple) seront revalorisés et de nouveaux actes de prévention seront créés.

Dans l’ensemble, le gain net pour les dentistes sera supérieur à 230 millions d’euros par an au terme de la convention, en 2023.

Cette prévision tient compte d’une possible recrudescence des actes prothétiques après l’entrée en vigueur du « reste à charge zéro », prévue en deux temps: 2020 pour les couronnes et bridges puis 2021 pour les « dentiers » amovibles.

« Je pense qu’il y aura un rattrapage », a indiqué M. Revel, précisant que les calculs ont « intégré une hausse de près de 5% par an sur les deux-trois premières années ».

A l’inverse, un phénomène d’anticipation pourrait conduire à « une baisse d’activité des dentistes sur les derniers mois de 2019 », a-t-il reconnu, prédisant que « ce qui ne sera pas payé en 2019 le sera en 2020 ».

gbh/lum/nm/az