Retraite: « On ne supprimera pas les pensions de réversion » (Philippe)

PARIS, 27 septembre 2018 (AFP) – Le gouvernement « ne supprimera pas les pensions de réversion », a confirmé le Premier ministre, Édouard Philippe, jeudi soir sur France 2.

« Les pensions de réversion qui existent ne seront absolument pas modifiées » et « on ne supprimera pas les pensions de réversion », a-t-il déclaré dans L’Émission politique.

« L’année prochaine, on va faire une réforme complète du système retraite, des pensions » et « on va faire cette réforme en écartant tout impact sur les personnes qui sont à la retraite et sur les personnes qui vont prendre leur retraite », a-t-il expliqué.

« Ce qu’on veut faire, c’est créer un système plus juste pour les générations qui viennent bien après », a ajouté le Premier ministre.

Aux retraités, « on a demandé un effort, pendant deux ans, sur la revalorisation des pensions (…) Pendant deux ans, on va faire une progression limitée des pensions. Ensuite, elles seront revalorisées dans les conditions du droit commun », a-t-il indiqué.

Le gouvernement a présenté mardi un budget 2019 de la Sécurité sociale en excédent pour la première fois depuis 18 ans, mais au prix d’un coup de rabot sur les pensions de retraite et les allocations familiales.

Pour les retraites de base versées par l’Assurance vieillesse et les prestations familiales, la revalorisation annoncée de 0,3%, alors que l’inflation est attendue à 1,6% cette année, équivaut à une économie de 1,8 milliard d’euros.

er/pab/cam