Retraites: Air France annule 30% de ses vols intérieurs et près de 10% de ses vols moyen-courrier vendredi

PARIS, 5 décembre 2019 (AFP) – La compagnie aérienne Air France a annoncé jeudi l’annulation de 30% de ses vols intérieurs et de près de 10% de ses vols moyen-courrier vendredi pour répondre à la demande de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) face à la grève contre la réforme des retraites

« Pour la journée du 6 décembre 2019, Air France prévoit d’assurer l’ensemble de ses vols long-courrier, plus de 90% de ses vols moyen-courrier » et « près de 70% de ses vols domestiques », a indiqué la compagnie dans un communiqué.

La Direction générale de l’aviation civile (DGAC) avait demandé un peu plus tôt aux compagnies aériennes de réduire de 20% leur programme de vols pour vendredi, comme jeudi déjà, pour les aéroports de Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Beauvais, Lyon, Marseille, Toulouse et Bordeaux, alors que deux de ses syndicats appellent à la grève contre la réforme des retraites.

L’USAC-CGT, deuxième syndicat chez les contrôleurs aériens et premier à la DGAC tous personnels confondus, a appelé à faire grève de jeudi à samedi, contrairement au SNCTA, premier syndicat chez les aiguilleurs du ciel, qui n’appelle pas à la mobilisation contre la réforme des retraites.

Troisième syndicat tous personnels confondus et premier syndicat chez les cadres à la DGAC, FO n’a pas déposé de préavis spécifique mais appelle à la grève dans le cadre du préavis interprofessionnel de la confédération.

« On a des taux de grévistes des contrôleurs aériens qui sont très forts, entre 50% et 100% selon les aéroports et les centres de contrôle », a affirmé à l’AFP Norbert Bolis, secrétaire général de l’USAC-CGT. Ces chiffres sont calculés en ne prenant pas en compte les contrôleurs « astreints » par la direction pour assurer le service minimum en vigueur pour les aiguilleurs du ciel.

La direction de la DGAC n’a pas communiqué sur le taux de grévistes.

« La DGAC poursuit l’application des dispositions du service minimum dans les centres de la navigation aérienne et sur certains aéroports », ce qui « permettra également de limiter les perturbations du trafic » pour vendredi, indique l’autorité de l’aviation civile dans son communiqué, en invitant les voyageurs à se renseigner auprès de leur compagnie aérienne.

Jeudi, jour de mobilisation massive en France contre la réforme des retraites, Air France a supprimé 30% de ses vols intérieurs et 15% de ses vols moyen-courrier pour répondre à la demande de la DGAC, en préservant ses vols long-courrier. La low-cost Transavia France a maintenu son programme de vols, tandis que la britannique Easyjet a annulé une partie de son programme français, soit 233 vols intérieurs et moyen-courrier, et que l’irlandaise Ryanair a rayé des vols de son programme sans en préciser le nombre.

Onze syndicats d’Air France ont exhorté les salariés à participer jeudi aux manifestations contre la réforme des retraites, dont certains appelaient également à la grève. La direction de la compagnie française n’a pas souhaité communiquer sur le nombre de grévistes.

esp/cel/dlm