Retraites: le Medef reproche au gouvernement son « manque de clarté » (porte-parole)

PARIS, 9 décembre 2019 (AFP) – Le Medef a reproché lundi au gouvernement son « manque de clarté » sur la réforme des retraites qui conduit « à mobiliser les gens » et appelé l’exécutif à expliquer rapidement aux Français « en quoi consiste » son projet.

« Le manque de clarté du gouvernement conduit, de fait, à mobiliser les gens, parce qu’ils ne savent pas. Ils n’ont pas de visibilité », a regretté le vice-président et porte-parole de l’organisation patronale, Fabrice Le Saché, sur franceinfo.

« Lorsque l’on ne sait pas, c’est anxiogène, ça fait peur, on ne comprend pas, c’est confus. Et donc on se mobilise », a assuré le représentant de l’organisation patronale qui a qualifié la mobilisation sociale contre la réforme « d’importante ».

« Il faut rapidement que le gouvernement, aujourd’hui, explique en quoi consiste cette réforme », a ajouté le porte-parole du Medef, dont les critiques n’ont pas épargné le président Emmanuel Macron

« Au sortir de l’été, on pensait que cette réforme serait enfin clarifiée et mise en oeuvre », a-t-il affirmé.

« Et puis on a le président de la République à Biarritz (lors du sommet du G7 fin août) qui a semblé rétropédaler sur les orientations du rapport Delevoye et qui a lancé une grande concertation dont personne ne comprend bien les contours », a-t-il déploré.

M. Le Saché a toutefois souligné que la piste d’un âge pivot à 64 ans « semble aller dans la bonne direction », mais il a proposé une solution « plus simple »: « relever l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans, parce que ça permet d’économiser 17 milliards d’euros ».

arz/pn/nm