Retraites: report de la conférence de financement alternative du 24 mars

PARIS, 16 mars 2020 (AFP) – Les syndicats opposés à la réforme des retraites ont décidé de reporter leur conférence de financement prévue le 24 mars, à cause de la crise du coronavirus, a annoncé lundi la CFE-CGC dans un communiqué.

Cette « vrai conférence » devait se tenir au Conseil économique, social et environnemental (Cese) à l’initiative des syndicats CGT, Force ouvrière, CFE-CGC, FSU et Solidaires, opposés au projet d’un système universel des retraites par points.

Trois sujets devaient être débattus: les bases du système de retraite actuel, les principes de la réforme proposée par le gouvernement, les pistes de financement.

Etaient invités des économistes de tous bords, dont Antoine Bozio et Jean Pisani-Ferry, inspirateurs du programme d’Emmanuel Macron, mais qui début décembre avaient dénoncé un manque de « clarté » de la réforme de l’exécutif.

L’intersyndicale mène la fronde depuis le 5 décembre. Elle avait appelé fin février à une nouvelle journée de mobilisation interprofessionnelle nationale le 31 mars, mais ce 11e rendez-vous risque d’être compromis également. La CGT pourrait prendre une décision ce lundi à ce propos.

Patronat et syndicats doivent faire des propositions d’ici fin avril pour ramener le système à l’équilibre en 2027 dans le cadre de la conférence de financement initiée par le gouvernement. Début mars, la CGT et FO ont quitté la table des discussions, critiquant le cadre contraint imposé par le Premier ministre: Edouard Philippe a écarté toute hausse des cotisations patronales.

bow /cel/cbn