Retraites: une intersyndicale pour inscrire la mobilisation « dans la durée »

PARIS, 6 décembre 2019 (AFP) – Les syndicats et organisations de jeunesse qui ont appelé à la « première journée » de mobilisation jeudi contre la réforme des retraites étaient réunis vendredi pour « faire entrer le mouvement dans la durée », ont assuré leurs responsables à l’AFP, juste avant l’intersyndicale.

La réunion se déroule dans les locaux de Force ouvrière à Paris, avec des représentants de la CGT, FO, FSU, Solidaires, les organisations lycéennes Fidl, MNL, UNL et étudiante Unef.

La CFE-CGC, qui n’était pas organisatrice de la première mobilisation mais avait rejoint l’appel à manifester, s’est jointe vendredi à l’intersyndicale.

« Nous venons pour discuter de deux choses: s’organiser pour faire ancrer le mouvement dans la durée », a déclaré Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU, première fédération chez les enseignant, profession particulièrement inquiète du projet gouvernemental.

La FSU va mettre sur la table « une nouvelle journée de grève le (mardi) 10 décembre ». Toutefois, elle « n’appelle pas à reconduire dans l’immédiat mais soutient les agents qui continuent à faire grève ».

Solidaires milite pour une nouvelle manifestation dès samedi, puis une ou deux grèves interprofessionnelles, les 10 et/ou 12.

« Avant le 10 décembre, il y a déjà le 6, le 7, le 8 et le 9. Ça dépendra si le gouvernement est prêt à entendre les syndicats », a relevé Marjorie Alexandre, secrétaire confédérale FO.

De son côté, Catherine Perret, de la CGT, considère aussi que « le mouvement va s’inscrire dans la durée ».

« Il y avait une grande variété de secteurs hier, notamment du privé, dans les raffineries, dans les transports, avec beaucoup d’Assemblées générales de grévistes. On a l’idée de poursuivre tant qu’il faudra, tant qu’on est pas écoutés », a-t-elle détaillé.

« Les enseignants ont fait leurs calculs, ils sont prêts à faire plusieurs jours de grève. On va faire en sorte que la semaine prochaine il y ait des temps forts pour que tous les salariés qui n’ont pas encore fait grève nous rejoignent », a dit le dirigeante.

riw-bow/lum/shu