Retraites: Veyrier (FO) veut « revenir au point de départ, sans préalable »

PARIS, 8 décembre 2019 (AFP) – Le numéro un de Force ouvrière, Yves Veyrier, a souhaité dimanche sur BFMTV l’abandon de « cette mauvaise idée » qu’est le projet de réforme des retraites du gouvernement, et qu' »on revienne au point de départ, sans préalable ».

« Il faut arrêter avec ça, on laisse tomber les mauvaises idées, on revient au point de départ, sans préalable. C’est la sagesse », a déclaré M. Veyrier.

« Je ne négocierai pas la mise en oeuvre de ce que je qualifie un monstre, un danger pour les retraites de demain », a-t-il ajouté, en plaidant pour « l’abandon de cette mauvaise idée » qu’est pour lui un système universel par points fusionnant les 42 régimes existants.

« Mon objectif est que la raison l’emporte (…). Lorsqu’au bout de deux ans et demi, on se rend compte qu’on n’est pas en capacité d’expliquer, c’est que je pense qu’on ne maîtrise pas bien son sujet, d’une part, et, d’autre part, que le dossier est (…) dangereux », a-t-il considéré.

Le système actuel, « on peut l’améliorer, on doit l’améliorer », a jugé M. Veyrier, dont la confédération syndicale a appelé avec la CGT, Solidaires et la FSU à une deuxième journée interprofessionnelle de grèves et manifestations mardi.

er/bfa/mcj