Revalorisation/pompiers : les départements demandent des ressources supplémentaires

PARIS, 30 janvier 2020 (AFP) – Les départements demandent des ressources supplémentaires au gouvernement après l’annonce d’une revalorisation de la prime de feu des pompiers, dont le taux maximal devrait être porté de 19% à 25% du salaire du base.

« La charge supplémentaire est estimée à 80 millions d’euros pour les départements, communes et intercommunalités qui financent les Services Départementaux d’Incendie et de Secours (SDIS) », écrit jeudi l’Assemblée des départements de France (ADF) dans un communiqué.

Cette revalorisation n’est supportable par les départements « qu’à la condition d’obtenir des ressources nouvelles ou des effacements de charges existantes », poursuit-elle.

L’engagement du gouvernement en matière salariale et de retraites a mis fin mardi à six mois de mobilisation des pompiers.

L’ADF suggère « deux pistes de financement rapide ». D’une part, l’augmentation de la fraction de la taxe spéciale sur les conventions d’assurance (TSCA) allouée aux départements pour financer les SDIS.

Les départements demandent par ailleurs au gouvernement d’engager la « suppression de la sur-cotisation versée par les employeurs et les sapeurs-pompiers à la Caisse nationale de retraite des collectivités territoriales ».

Une mesure qui permettrait « de dégager 40 millions d’euros supportés actuellement par les SDIS et 20 millions par les sapeurs-pompiers ».

dch/cg/pb