Royaume-Uni: plus de 6 millions de personnes en chômage partiel

LONDRES, 5 mai 2020 (AFP) – Quelque 6,3 millions de personnes ont été placées au chômage partiel au Royaume-Uni, profitant de l’indemnisation d’urgence du gouvernement britannique face à la crise du coronavirus, a indiqué lundi soir le ministre des Finances Rishi Sunak.

Cela représente environ un cinquième de la population active britannique, qui s’élevait à 34,4 millions de personnes environ, selon les dernières statistiques.

Au total, 800.000 entreprises ont profité de ce dispositif visant à éviter les licenciements pendant l’arrêt de l’activité dans nombre de secteurs accusant les mesures de confinement vouées à lutter contre la pandémie de coronavirus.

Le ministre a souligné que ce niveau n’était « pas soutenable » mais s’est voulu rassurant en affirmant que ces aides au maintien de l’emploi, qui prennent en charge 80% des salaires jusqu’à 2.500 livres mensuelles jusqu’à fin juin, ne cesseraient pas « du jour au lendemain ».

Par ailleurs, le Trésor britannique a indiqué que 100.000 PME avaient déposé une demande de prêt d’urgence garanti par l’Etat au premier jour de ce dispositif.

Il permet aux entreprises d’obtenir un prêt représentant jusqu’à 25% de leur chiffre d’affaires à hauteur de 50.000 livres pour les aider à affronter la chute d’activité à cause du confinement.

Ces chiffres illustrent l’ampleur de la crise économique au Royaume-Uni, avec l’aviation, la restauration, le tourisme, les spectacles, conventions, parmi les secteurs les plus touchés.

Ryanair, Rolls-Royce, British Airways ont annoncé envisager, à eux seuls, 25.000 suppressions d’emplois.

ved/gmo/lth