Ryanair : accord en vue pour le personnel navigant italien

ROME, 13 septembre 2018 (AFP) – Les syndicats italiens majoritaires au sein des personnels navigants de la compagnie aérienne Ryanair ont signé jeudi un accord préalable à une convention collective prévoyant des contrats de travail de droit italien.

Cette convention collective d’une durée de trois ans « sera un contrat de travail collectif de droit italien placé sous la tutelle des tribunaux du travail italien », précisent les syndicats Fit Cisl, Anpac et Anpav dans un communiqué.

La compagnie irlandaise à bas coûts avait déjà conclu un accord fin août avec ses pilotes italiens.

Le nouvel accord prévoit pour la totalité des personnels navigants de la compagnie « le passage des actuels contrats d’embauche irlandais à des contrats pleinement italiens », précise le communiqué.

Sont aussi prévues « des augmentations de salaires significatives » ainsi que la possibilité pour le salarié « de voir son salaire versé sur un compte courant italien, ce qui n’est pas prévu à l’heure actuelle ».

Un dispositif de travail posté « garantira un nombre adéquat de repos équivalent à celui en vigueur dans d’autres compagnies opérant en Italie », précise le texte.

Contactée par l’AFP, Ryanair n’a pas fait de commentaire dans l’immédiat.

Les derniers détails de la nouvelle convention « seront réglés dans les prochains jours afin d’aboutir à la signature de la première convention collective des personnels navigants Ryanair basés en Italie ».

Ces derniers sont appelés à la grève le 28 septembre dans cinq pays européens, selon un mot d’ordre lancé jeudi par un collectif syndical qui réclame en priorité des contrats de travail relevant du pays de résidence des employés.

Les pays concernés sont la Belgique, les Pays-Bas, l’Italie, l’Espagne et le Portugal.

fio/fcc/glr