Schiappa: l’écart de salaire femmes-hommes, « une réalité qu’il faut dénoncer »

PARIS, 5 novembre 2018 (AFP) – La secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a souligné lundi sur Europe 1 que l’écart de salaire femmes-hommes en France était « une réalité qu’il faut dénoncer ».

A partir de « demain (mardi), à 15H35, les Françaises en moyenne ne seront plus payées » par rapport aux hommes, compte tenu des écarts de salaire, « c’est une réalité qu’il faut dénoncer », a déclaré Mme Schiappa.

« En France », l’écart de salaire entre les femmes et les hommes demeure « énorme », a-t-elle estimé. Il est de 9% à travail égal et de 25% sur l’ensemble de la carrière, selon des chiffres publiés sur le site internet du ministère du Travail.

Dans le cadre de la loi Avenir professionnel, « des dispositions ont été votées pour faire en sorte d’aller vers la transparence des écarts de salaire », a-t-elle rappelé.

« On va obliger les entreprises à publier ces écarts de salaire entre les femmes et les hommes pour savoir où il y a des discriminations » et « quand il y en a, on leur donne trois ans pour se mettre en conformité et faire cesser ces écarts de salaire », a-t-elle expliqué.

er/bfa/shu