« Ségur de la santé »: reprise des négociations mardi soir

PARIS, 7 juillet 2020 (AFP) – Interrompues par le remaniement du gouvernement, les négociations sur les salaires des personnels hospitaliers doivent reprendre mardi en fin de journée, selon des sources syndicales, dans le cadre du « Ségur de la santé » que le nouveau Premier ministre, Jean Castex, entend conclure cette semaine.

Gouvernement et syndicats ont rendez-vous à partir de 18H00 au ministère de la Santé pour reprendre leur discussion sur les « carrières et rémunérations » des personnels non médicaux, ont précisé à l’AFP trois participants à cette réunion.

Une de ces sources s’attend à « une séance conclusive », avec « un accord » que les syndicats pourront « amender ». Une autre s’inquiète de n’avoir reçu « aucun document préparatoire » et se prépare à « une nouvelle séance de nuit ».

La semaine dernière, le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait relevé à 6,4 milliards d’euros l’enveloppe proposée pour les revalorisations des agents hospitaliers (hors médecins).

Une somme jugée encore trop faible par les syndicats, à l’instar du secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, qui estime qu' »il faut 8 milliards ».

Même insatisfaction du côté des médecins: 600 millions d’euros sont déjà sur la table pour les praticiens hospitaliers, les internes et les étudiants, qui en espèrent au moins le double.

Un de leurs représentants évoque une possible réunion mercredi, pas encore confirmée.

Une autre source syndicale fait état d’une clôture du « Ségur de la santé » dès jeudi.

Le calendrier laisse de toute façon peu de marge, M. Castex ayant indiqué dimanche dans la presse qu’il « conclurai(t) » lui-même ces travaux dans la semaine.

Un bouclage express avant le 14 juillet et l’intervention télévisée d’Emmanuel Macron, qui pourrait annoncer lui-même le résultat de cette vaste concertation lancée fin mai, afin de concrétiser le « plan massif d’investissement et de revalorisation » qu’il avait promis durant l’épidémie de coronavirus.

gbh-vab/cel/tes