« Ségur de la santé »: une réunion sur les salaires des médecins tourne court

PARIS, 23 juin 2020 (AFP) – Les syndicats de médecins hospitaliers ont quitté mardi matin une réunion au ministère sur leurs « carrières et rémunérations », mécontents de l’absence de calendrier et de chiffrage des revalorisations promises dans le cadre du « Ségur de la santé ».

Un mois après le début des concertations, les praticiens hospitaliers avaient de nouveau rendez-vous à 9H30 avec Nicole Notat et son équipe et attendaient enfin des réponses à leurs revendications salariales.

Las, « nous sommes partis au bout d’une heure », a indiqué à l’AFP le Dr Rachel Bocher, présidente de l’Intersyndicat national des praticiens hospitaliers (INPH), « très déçue » de cette « réunion pour rien ». Une dizaine de syndicats de praticiens, étudiants, jeunes médecins participaient à cette réunion.

Un document, du même type que le « projet d’accord » présenté vendredi aux syndicats des personnels non médicaux, a pourtant été remis aux médecins, mais il ne comporte « ni date ni chiffrage », a-t-elle précisé.

« C’est un brouillon, on ne peut pas négocier sur un truc pareil », a-t-elle ajouté, espérant « que la prochaine fois le ministre (Olivier Véran, NDLR) soit là avec une enveloppe budgétaire ».

Car pour l’heure, « il n’y a rien de concret », a confirmé le Pr Norbert Skurnik, président de la Coordination médicale hospitalière, qui a lui aussi « l’impression qu’on nous balade ».

« On n’a pas claqué la porte, mais on est parti de cette réunion pour montrer notre mauvaise humeur », a-t-il insisté.

gbh/cel/riw/swi