Seine-et-Marne: l’usine de faïence V&B Fliesen va fermer, 113 licenciés

MEAUX, 17 juin 2019 (AFP) – L’usine de carreaux de faïence V&B Fliesen de La Ferté-Gaucher (Seine-et-Marne) va fermer faute de repreneur et ses 113 salariés vont être licenciés, a-t-on appris lundi auprès de la CGT et de la direction.

Seule l’équipe commerciale de 14 personnes, répartie à travers toute la France, « serait conservée afin d’assurer le développement des ventes sur le marché français », explique la direction de l’usine dans un communiqué.

« Un plan de sauvetage de l’emploi (PSE) est prévu fin octobre, nous avons eu une première réunion et l’ensemble des syndicats ont refusé en bloc » l’accord de méthode, a déclaré à l’AFP, Ghislain Remy, délégué syndical CGT.

Une nouvelle réunion avec la direction pour les modalités du PSE est prévue le 19 juin.

L’usine est spécialisée dans la fabrication de carreaux en céramique de haute qualité pour cuisines et salles de bain qui sont commercialisés en Europe du Nord et de l’Est, en Russie et en Turquie.

« Nous perdons un savoir-faire seine-et-marnais », regrette M. Remy. Le syndicaliste précise que le mandataire « a jusqu’à juillet pour trouver un repreneur ».

La direction explique de son côté de pas avoir eu « d’offres sérieuses et viables ».

La société mère V&B Fliesen, basée en Allemagne, a été rachetée par la holding turque Eczacibasi en 2017. Elle a enregistré une perte de 10 millions d’euros en 2018 et cumule une dette de 100 millions d’euros malgré « une augmentation du capital de 27 millions d’euros entre 2014 et 2015 », d’après la direction.

we/emd/eb