SNCF: environ 1.200 suppressions de postes prévues en 2017

PARIS, 14 décembre 2016 (AFP) – La SNCF prévoit de supprimer entre 1.140 et 1.230 postes en 2017, soit 0,8% des effectifs, en ne remplaçant pas tous les départ à la retraite, selon des sources concordantes.

Depuis 2003, plus de 26.000 départs n’ont pas été remplacés à la SNCF. L’an dernier, le projet de budget 2016 avait programmé 1.400 suppressions de postes (-1%).

Ces prévisions étaient discutées avec les organisations syndicales mercredi après-midi lors du CCGPF (Comité central du groupe public ferroviaire).

Il y aurait entre 277 et 285 suppressions au sein de l’Etablissement public qui chapeaute les branches « SNCF Réseau » et « SNCF mobilités », selon des chiffres annoncés en comité et révélés à l’AFP.

La branche « mobilités » est la plus touchée avec 1.215 postes supprimés, selon les chiffres annoncés pendant le CCGPF. L’année 2016 a été très difficile pour la branche « mobilités » avec un chiffre d’affaires de 474 millions d’euros en dessous du budget initial (-3,1%), selon un document portant sur le budget de l’année prochaine, et consulté par l’AFP.

Au sein de la branche « réseau », 2.600 embauches étaient prévues, soit 350 de plus que le nombre de départs à la retraite, toujours selon le document. Lors du CCGPF, la hausse nette a été chiffrée à 270 emplois.

Au total, ce sont donc entre 1.140 et 1.230 départs en retraite qui ne seront pas remplacés en 2017.

Les syndicats doivent se prononcer sur ces prévisions de budget et d’emploi, mercredi en fin d’après-midi, à l’issue de la rencontre.

ktr/cel