SNCF: l’Unsa prendra une décision sur la grève après le vote au Sénat

PARIS, 25 mai 2018 (AFP) – L’Unsa ferroviaire a arrêté vendredi après-midi un « plan d’action » concernant la réforme ferroviaire et a décidé de « s’interroger » sur la poursuite ou non de la grève à la SNCF après le vote du projet de loi au Sénat, a indiqué le syndicat à l’AFP.

« Une évaluation sera faite à la sortie du texte du Sénat pour s’interroger sur le niveau d’intégration de nos demandes et sur les suites à donner au conflit », a expliqué Roger Dillenseger, secrétaire général de l’Unsa ferroviaire.

D’ici là, « l’Unsa maintient la pression ».

M. Dillenseger avait déclaré vendredi matin, à la sortie d’un entretien avec le Premier ministre Edouard Philippe, que son syndicat prendrait « très rapidement » une décision sur une éventuelle sortie de la grève, tout en soulignant que ses « attentes restent fortes ».

Le syndicat demande par ailleurs à « être reçu par Gérard Larcher, président du Sénat, dans les meilleurs délais », pour « consolider dans la loi les négociations menées avec le ministère des Transports », a ajouté M. Dillenseger.

Il a confirmé que son syndicat participerait mardi à « la manifestation unitaire des syndicats de la SNCF devant le Sénat » (à partir de 12H30) afin de « réaffirmer sa pression ».

Le projet de loi de réforme ferroviaire sera débattu en séance au Sénat à partir de mardi, avant un vote solennel prévu le 5 juin.

Des propositions de l’Unsa ferroviaire ont été retenues par le ministère des Transports dans des amendements modifiant le texte voté en avril à l’Assemblée. « Il convient maintenant d’inscrire ces éléments dans le texte de loi débattu au Sénat », souligne l’Unsa.

Le prochain épisode de deux jours de grève à la SNCF va démarrer dimanche soir à 20H00 et s’achèvera mercredi à 07H55.

er/cel/az