Suicide d’un salarié: Groupama condamné en appel pour homicide involontaire

NÎMES, 9 avril 2020 (AFP) – Une caisse régionale de l’assureur Groupama a causé involontairement la mort d’un salarié de 46 ans, qui s’était pendu sur son lieu de travail en avril 2012 à Mende, a jugé jeudi la cour d’appel de Nîmes.

La chambre correctionnelle de la cour d’appel de Nîmes confirme ainsi le jugement de première instance du tribunal correctionnel de Mende du 9 mai 2019.

Groupama d’Oc est condamnée à une peine d’amende de 60.000 euros, outre 6.000 euros pour frais de procédure et diverses sommes à titre de dommages et intérêt pour la famille d’Hubert Velay, a indiqué leur avocat Henri Arsac.

Marié et père de trois enfants, Hubert Velay, qui était commercial, avait été retrouvé pendu par un de ses collègues, sur son lieu de travail, à Mende.

il/fbe/LyS