Suicide d’une policière au commissariat de Saint-Nazaire

RENNES, 13 janvier 2020 (AFP) – Une policière de 52 ans, major de police, s’est suicidée lundi matin avec son arme de service au commissariat de Saint-Nazaire, a-t-on appris auprès la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de Loire-Atlantique.

« Elle était en poste au commissariat de Saint-Nazaire et s’est suicidée avec son arme de service dans le commissariat », a indiqué la DDSP.

Dans un communiqué, la procureure de la République de Saint-Nazaire a précisé que la fonctionnaire de police s’était donné la mort à 9H00.

« Cette fonctionnaire de police, major affectée à un poste d’encadrement au GSP (groupe de sécurité de proximité, NDLR), n’a laissé aucune lettre expliquant son geste », a indiqué la procureure Sylvie Canovas, précisant qu’une enquête avait été ouverte pour déterminer les causes de la mort et qu’une autopsie sera pratiquée mardi.

Il s’agit du second suici