Thierry Lepaon (ex-CGT) nommé inspecteur général de la jeunesse et des sports

PARIS, 12 mars 2019 (AFP) – L’ancien leader de la CGT Thierry Lepaon, qui a récemment quitté la tête de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI), a été nommé Inspecteur général de la jeunesse et des sports, selon le Journal officiel.

Le décret a été pris en conseil des ministres lundi, un mois après l’annonce par Matignon que Thierry Lepaon, 59 ans, allait quitter ses fonctions à la tête de l’ANLCI. Le cabinet du Premier ministre avait alors aussi confirmé la prochaine disparition de la délégation interministérielle à la langue française pour la cohésion sociale (DILFCS), que dirigeait aussi l’ancien leader syndical.

L’inspection générale de la jeunesse et des sports (Igjs) a pour principale mission de contrôler les services de l’Etat dans ces domaines, en produisant des rapports.

En janvier 2015, l’ancien ouvrier et syndicaliste de Moulinex avait quitté son poste de secrétaire général de la CGT, qu’il occupait depuis 2013, à la suite d’une affaire de travaux dispendieux concernant son bureau et son appartement de fonction. Il avait finalement été blanchi par le syndicat un an plus tard.

En 2016, il avait été chargé par le Premier ministre Manuel Valls de « préfigurer » une future « Agence de la langue française pour la cohésion sociale ».

Si la lutte contre l’illettrisme est un sujet sur lequel M. Lepaon s’était investi, la nomination avait alimenté les critiques en « recasage » de l’ex-leader syndical.

En février 2017, à la fin du quinquennat Hollande, M. Lepaon avait ensuite été nommé président de l’ANLCI et délégué interministériel rattaché à Matignon, chargé de coordonner les divers organes et ministères chargés de la lutte contre l’illettrisme.

arb/dif