Transporteurs routiers: report de l’appel à la mobilisation prévue le 9 avril

PARIS, 6 avril 2016 (AFP) – L’Organisation des transporteurs routiers européens (OTRE) a suspendu mercredi son appel à la mobilisation « contre la concurrence déloyale et le travail illégal », initialement prévue le 9 avril, dans l’attente des annonces promises par le secrétaire d’Etat aux Transports, Alain Vidalies.

La fédération patronale avait alerté le 22 mars dernier Alain Vidalies contre « les effets dévastateurs pour les PME françaises de la concurrence déloyale des transporteurs d’Europe de l’Est et du dumping social pratiqués par de nombreux groupes de transports ».

Elle avait également appelé l’ensemble de la profession à se mobiliser, avant de changer d’avis mardi compte tenu du fait que le secrétaire d’Etat s’est engagé « à faire des annonces concrètes au lendemain d’une réunion qu’il présidera le 14 avril sur le diagnostic de la politique de contrôle dans le transport routier ».

Ces annonces devraient concerner notamment « les renforcements des contrôles sur les camions immatriculés à l’étranger et auprès des donneurs d’ordre ».

Dans un communiqué, l’OTRE souligne que cette suspension « ne signifie pas annulation ». « Sans réponses concrètes et immédiates du gouvernement contre la concurrence déloyale et le dumping social, l’OTRE assure que les transporteurs se mobiliseront massivement pour sauver leur entreprise », précise-t-elle.

Elle réclame notamment le renforcement des contrôles routiers sur les camions immatriculés à l’étranger, le contrôle de la politique sociale des groupes de transport routier publics et l’instauration de la « déclaration préalable dématérialisée de cabotage ».

hdu/cb/mml