Travail le dimanche: le patron des Galeries Lafayette « confiant »

 PARIS, 15 décembre 2015 (AFP) – Le président du directoire du groupe Galeries Lafayette, Philippe Houzé, s’est dit « confiant » concernant les négociations de la branche commerce sur le travail du dimanche, estimant que patronat et syndicats parviendront à un accord d’ici à la date-butoir du 23 décembre.

« Je suis assez confiant personnellement », a déclaré M. Houzé sur BFM Business. Les commerçants s’engagent à créer « 2.400 emplois » pour l’ouverture dominicale des grands magasins dans le cadre des zones touristiques internationales (ZTI) créées par la loi Macron, a-t-il dit.

Les syndicats du commerce ont jusqu’au 23 décembre pour se prononcer sur un nouveau projet d’accord dans le cadre des négociations sur le travail dominical menées au niveau de la branche, après les dernières propositions du patronat Union des grands commerces de centre-ville (UCV).

L’UCV fait valoir que l’ouverture dominicale aboutirait à la création de 1.200 postes par les grands magasins. Un nombre équivalents d’embauches pourrait être effectué par les « partenaires commerciaux », selon l’UCV.

« Le BHV ouvrira le dimanche dans les mois qui viennent », a poursuivi M. Houzé, au sujet de cette enseigne du groupe Galeries Lafayette, dont les salariés ont pourtant refusé le 22 novembre d’avaliser le projet d’accord sur le travail dominical dans leur établissement.

st/cb/er