Travaux publics : revalorisation des salaires minimaux des cadres en 2017

Les salaires des cadres res des travaux publics sont revalorisés pour 2017 par un accord du 25 novembre 2016 qui prévoit une augmentation non uniforme et ouvre le dossier de la hiérarchisation des salaires des deux premiers niveaux.

 

Le texte a été paraphé par la FNTP, la Fédération des SCOP-BTP (section travaux publics), d’une part, et les syndicats de salariés CFDT, CFE-CGC et FO, d’autre part. La revalorisation n’est pas uniforme et les signataires prévoient de négocier la création d’un nouvel échelon intermédiaire aux niveaux A et B.

Augmentation non uniforme

Une majorité de coefficients sont augmentés de 0,7 %, mais l’augmentation atteint 1,2 % pour les deux premiers montants (positions 1 et 2 du niveau A) et elle est limitée à 0,2 % pour le troisième (niveau B1). Conscients de la difficulté liée à l’écart entre les positions 1 et 2 du niveau A et le niveau B1, les signataires prévoient la tenue en 2018 d’une négociation d’un avenant créant un échelon intermédiaire, à l’occasion des NAO pour 2018. Notons que l’augmentation de 2017 s’applique à un barème, qui, faute d’accord, avait été augmenté unilatéralement par la partie patronale en 2016 (v. l’actualité n° 17029 du 29 février 2016). Pour rappel, les minimaux des cadres avaient fait l’objet d’une décision unilatérale de revalorisation de 0,26 % (en moyenne arithmétique) en 2016.

Nouveaux barèmes en 2017

Le barème des appointements minimaux des cadres est déterminé par la fixation d’une valeur annuelle pour chacune des huit positions (annexe V de la convention collective nationale du 20 novembre 2015). Le montant de salaire le moins élevé est ainsi porté de 27 055 € à 27 383 € (soit en douzième 2 282 €) pour 2017.

La première grille – horaire base 35 heures – est désormais comprise entre 27 383 € au niveau A1 et 50 583 € au niveau C2. Les autres montants passent à 29 783 €, 34 643 €, 36 957 €, 38 591 €, 41 574 € et 43 400 €.

La seconde grille – salarié en convention de forfait en jours sur l’année – est désormais comprise entre 31 490 € au niveau A1 et 58 170 € au niveau C2.

Les autres montants sont portés à 34 250 €, 39 840 €, 42 500 €, 44 380 €, 47 810 € et 49 910 €.