Un fonctionnaire sur 5 en grève selon Olivier Dussopt, la CGT conteste

PARIS, 5 décembre 2019 (AFP) – Le taux de grévistes dans la fonction publique s’établissait jeudi à midi à 21,2% selon le secrétaire d’Etat Olivier Dussopt, un chiffre contesté par la CGT qui juge « impossible » de donner des chiffres aussi tôt dans la fonction publique territoriale et hospitalière.

« On ne peut avoir à ce stade de chiffre fiable que pour la fonction publique d’Etat (qui englobe l’éducation), et nous estimons la mobilisation entre 40 et 45%, ce qui est exceptionnel », a indiqué à l’AFP Jean-Marc Canon, secrétaire général de la CGT Fonction publique.

Selon M. Canon, il faut remonter à 2009 pour atteindre une telle mobilisation dans la fonction publique d’Etat.

Lors d’un point presse, Olivier Dussopt a indiqué que 32,5% d’agents de la fonction publique de l’Etat étaient en grève (y compris l’éducation, la Poste et les ex-agents de France Télécom) et seulement 16,32% en dehors de ces trois secteurs.

La mobilisation dans l’éducation contre la réforme des retraites se traduit par un taux de grévistes de 51,15% dans le primaire et de 42,32% dans le secondaire (collèges et lycées) selon le ministère de l’Education, et d’environ 70% d’après les syndicats.

Dans la fonction publique hospitalière, et en comprenant les agents « assignés », le taux de grévistes est de 15,9% selon le ministère, qui estime à 9,98% la proportion d’agents publics en grève dans la fonction publique territoriale.

mpf/cel/or