Un plan pour améliorer la qualité de vie au travail des médecins libéraux

PARIS, 21 mars 2017 (AFP) – Un plan pour l’amélioration de la qualité de vie au travail des professionnels de santé libéraux, axé principalement sur des mesures d’information, a été présenté mardi par la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

« Cette stratégie consiste à apporter un soutien concret aux médecins qui en ont besoin dans le cadre de leur exercice », a assuré la ministre, en marge de la présentation du plan, fermée à la presse.

Parmi les mesures annoncées figure notamment l’intégration d’un module sur la qualité de vie au travail pendant les études des futurs professionnels ainsi que dans la suite de leur carrière, à travers la formation continue.

Une campagne de sensibilisation sera également menée envers les étudiants et les professionnels de santé pour les inciter à prendre un médecin traitant et écarter les tentations d’auto-diagnostic.

Elle sera relayée par des mesures d’information envers les professionnels sur l’épuisement au travail avec un rappel sur les dispositifs de soutien existants.

Par ailleurs, des conférences départementales annuelles, sous l’égide de la préfecture et de l’Agence régionale de Santé, réunissant représentants de la justice, police et gendarmerie, seront également créées. Elles auront pour mission « d’élaborer des solutions et de réunir les moyens financiers et humains afin de sécuriser davantage l’exercice des professionnels », explique le ministère.

Le 5 décembre, la ministre avait présenté le premier volet du plan consacré au personnel hospitalier. Il prévoyait notamment le déploiement, sur trois ans, de services de santé au travail, intégrant psychologues, conseillers en prévention des risques professionnels et assistants sociaux, dans chaque Groupement hospitalier de territoire (GHT).

est/phc