Un point inscrit au C2P ouvrirait droit à un abondement du CPF de 375 €

PARIS, 20 décembre 2018 – La loi Avenir professionnel organisant la monétisation du CPF à compter du 1er janvier 2019, les modalités d’utilisation des points acquis au titre du compte professionnel de prévention (C2P) pour financer une action de formation doivent évoluer.

Selon un projet de décret examiné par le Coct le 17 décembre, un point inscrit au C2P ouvrirait droit, à compter du 1er janvier 2019, à un abondement du CPF de 375 €, au lieu de 25 heures.

Par ailleurs, selon le même projet de décret, l’abondement du CPF en vue de la reconversion d’un salarié victime d’une incapacité permanente d’au moins 10 % à la suite d’un AT-MP serait de 7 500 €, au lieu de 500 heures.