Une grève du nettoyage affecte la ligne 6 du métro parisien depuis une semaine

PARIS, 5 juin 2019 (AFP) – Une grève de salariés de l’entreprise Samsic affecte depuis le 28 mai la propreté de la ligne 6 du métro parisien, et la RATP a porté plainte pour « dégradations », ont indiqué à l’AFP syndicats et direction.

Selon un représentant CFDT du pôle propreté de Samsic, une soixantaine de salariés chargés du nettoyage des lignes 5, 6 et 8 de la RATP sont en grève depuis le 28 mai.

Bertrand Castagné, directeur général de Samsic City, le pôle nettoyage urbain du groupe, assure que les grévistes sont une vingtaine, « uniquement affectés à la ligne 6 du métro ».

Les grévistes demandent une hausse de 3% du salaire de base, une revalorisation de leur prime de nuit à 2 euros, le passage à temps plein des salariés à temps partiel lorsqu’ils le demandent et l’embauche des CDD en CDI.

« Des propositions leur ont été faites lundi, qu’ils ont refusées: une hausse des salaires (entre 1.600 et 3.000 euros brut) de 1%, et de 4% de la prime de nuit (qui passerait de 1,10 euro de l’heure à 1,20 euro) », indique pour sa part M. Castagné.

« De nouvelles propositions » devaient être faites « cet après-midi lors d’une réunion sous réserve qu’ils cessent de déverser des tonnes de déchets dans les stations de la ligne 6 », a ajouté le directeur général.

Les usagers de la ligne 6 doivent enjamber depuis une semaine des détritus dans les couloirs et les escaliers de certaines stations.

Boubacar Doucouré, responsable syndical CFDT, s’insurge contre le « favoritisme » au sein de l’entreprise, « qui embauche certains en CDI tandis que d’autres salariés d’entreprises intérimaires restent en CDD jusqu’à 7 ou 8 ans ».

De son coté la RATP souligne qu’il appartient à Samsic de régler le conflit et renvoie sur ce géant des services (90.000 salariés dans 25 pays).

Pour le syndicat Solidaires RATP, « la direction de la RATP laisse la situation se dégrader » et « oppose les grévistes aux agents RATP en demandant, par exemple, à ces derniers de balayer les couloirs et escaliers du métro ».

La RATP indique avoir porté plainte pour les « dégradations » commises dans certaines stations la semaine dernière: détritus jetés dans les couloirs et escaliers.

mpf/cel/mm