Veolia condamnée pour la mort d’un stagiaire en 2011

CHALON-SUR-SAÔNE, 1 avril 2016 (AFP) – Le spécialiste de l’eau et du traitement des déchets Veolia a été condamné vendredi par le tribunal de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) à 50.000 euros d’amende après le décès d’un stagiaire dans une station d’épuration de Montceau-les-Mines en 2011.

Loïc Lamboeuf, 19 ans, avait chuté dans une cuve de boues alors qu’il nettoyait des grilles. Ses parents estimaient qu’il y avait eu des manquements aux règles de sécurité et de protection.

Leur donnant raison, la justice a condamné Veolia à une amende et l’ancien directeur du site à six mois de prison avec sursis. Le responsable du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) a lui été relaxé.

Dans un communiqué à l’AFP, Veolia Eau France « prend acte » de la décision et va étudier « dans les prochains jours les suites à donner ».

La société tient par ailleurs à réaffirmer « toute sa compassion à l’égard de la famille de Loïc Lamboeuf ».

san/fga/pb