Zone euro: chômage au plus bas depuis la crise de 2008, en attendant la suivante

BRUXELLES, 1 avril 2020 (AFP) – Le taux de chômage en zone euro a reculé à 7,3% en février, un mois avant la mise en oeuvre du confinement dans la majeure partie des pays de la zone en raison du coronavirus, a indiqué mercredi l’Office européen des statistiques.

Il s’agit du taux le plus faible enregistré dans la zone euro depuis mars 2008, c’est-à-dire avant la crise financière qui a frappé le monde entier. En janvier, le taux de chômage s’établissait à 7,4%.

Parmi les 19 pays ayant adopté la monnaie unique, les taux de chômage les plus faibles en février ont été enregistrés aux Pays-Bas (2,9%) et en Allemagne (3,2%).

Les taux de chômage les plus élevés ont quant à eux été relevés en Grèce (16,3% en décembre 2019) et en Espagne (13,6%).

Avec un taux de 8,1%, la France se situait au dessus de la moyenne de la zone euro (7,3%).

Dans l’UE, c’est-à-dire à 27 pays, le taux de chômage s’est établi à 6,5% en février, stable par rapport au taux de janvier.

Cela demeure le taux le plus faible enregistré dans l’UE depuis le début de la publication de ces statistiques mensuelles sur le chômage en février 2000, a indiqué Eurostat.

clp/fmi/evs