Alain Vidalies et les professionnels du transport routier signent une charte d’engagement

Une charte d’engagement pour la sécurité sur les routes vient d’être signée par l’État, la FNTR, TLF, l’AFTRI et l’OTRE pour les fédérations professionnelles et l’AFTRAL, l’AFT et ECF pour les organismes de formation professionnelle. Un appel est lancé aux autres organisations pour qu’elles s’associent à la démarche.

 

Cette charte décrète la mobilisation des acteurs sur le sujet de la sécurité des agents des routes et installe un groupe de travail qui analysera l’accidentalité spécifique, mènera une grande enquête auprès des entreprises de transport et des chauffeurs pour connaître leur perception des zones de chantiers et leurs suggestions d’amélioration, et recensera l’ensemble des bonnes initiatives mises en œuvre localement dans le but de les déployer à l’échelle nationale.

 

A l’origine de l’initiative, les accidents fréquents auxquels sont exposés les 5 000 agents des directions interdépartementales des routes (DIR). Ils travaillent jour et nuit pour améliorer la sécurité des usagers et leur garantir le meilleur niveau de service sur les 12 000 km du réseau routier national non concédé. Depuis 2006, neuf d’entre eux ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions, dont deux cette année. En moyenne, une quinzaine de ces travailleurs sont blessés chaque année dans plus de 80 accidents dans lesquels les dispositifs de signalisation temporaire de type « flèches lumineuses de rabattement » et « flèches lumineuses d’urgence » sont percutés par des conducteurs inconséquents. La moitié de ces dérapages sont provoqués par des camions poids-lourd alors que ceux-ci ne représentent en moyenne que 10 à 20 % du trafic.