Amazon France traîné en justice par une poignée de salariés

Une dizaine de caristes soutenus par la CGT assignent en justice le roi du commerce en ligne. Ils réclament à leur employeur un positionnement conforme à la convention collective nationale du commerce de détail. Selon les plaignants, Amazon France « sous-qualifie et sous-paye ses caristes depuis son installation en France en 2013».

Les intéressés demandent aussi le paiement des arriérés de salaire et des dommages-intérêts à hauteur d’environ 32 000€ chacun.