Conjoncture : plus d’une entreprise sur deux envisage de recruter au moins un cadre d’ici à la fin de l’année

Les entreprises, interrogées en septembre dernier au sujet de prévisions au cours du dernier trimestre 2018, sont plus nombreuses qu’il y a un an à envisager d’embaucher au moins un cadre : 57 %, soit 2 points de plus que précédemment. Toutefois, ce sont les remplacements, plus que le développement de l’activité qui motivent ces recrutements. « La transformation de ces intentions reste à confirmer et sera à suivre tout particulièrement dans les prochains mois », relativise l’Apec.

 

Au cours des trois derniers mois, la proportion d’entreprises ayant recruté au moins un cadre était déjà en hausse de 3 points (à 63 %). Elle se situait à un niveau historiquement haut, plus élevé que les prévisions émises par les entreprises (56 %) le trimestre précédent. Le secteur des activités informatiques est le mieux orienté. La situation dans les secteurs de la construction et de l’ingénierie et de la R et D apparaît moins favorable que celle du trimestre précédent. La tendance est également meilleure, dans l’industrie et le médico-social, avec plus de quatre entreprises sur 10, parmi celles qui recrutent, indiquant que leurs volumes d’embauches de cadres sont actuellement plus importants que l’an passé à la même période.