Apprentissage : le nombre de nouveaux contrats s’envole

Record battu. Le ministère du Travail décompte 495 000 contrats signés dans les entreprises en 2020 contre 353 000 en 2019. Mieux, la hausse de 40% reste homogène sur tout le territoire et tous les secteurs — du commerce de gros à l’industrie en passant par le BTP et l’artisanat — se sont mobilisés.

 

La hausse spectaculaire est stimulée par le plan « 1 jeune, 1 solution » qui prévoit une prime de 5000 € pour l’embauche d’un apprenti mineur contre 8000 € pour d’un apprenti majeur, jusqu’au 31 mars prochain. Début février, plus de 400 000 demandes de prime ont été déposées par les entreprises. En tenant compte du rééquilibrage partiel entre apprentissage et contrat de professionnalisation, le ministère estime la création nette de places d’apprentis à 60 000 en 2020.

 

Par ailleurs, la progression de l’apprentissage en 2020 est tirée par l’enseignement supérieur. Les cursus de niveau bac+2, qui représentent de l’ordre de 22 % des contrats se démarquent nettement. Les experts du ministère en déduisent que « de nouvelles entreprises ont donc recours à l’apprentissage et de nouveaux profils de jeunes y adhèrent, témoignant d’une meilleure reconnaissance de l’apprentissage dans la société pour permettre de se former à tout niveau de diplôme ».