Après la fermeture de l’usine Filtrauto, un plan de revitalisation

La revitalisation de l’ancien site de l’équipementier Filtrauto à Saint-Père en Retz (44) va débuter, conformément à la convention signée avec l’État, après la fermeture de l’usine située à quelques encablures de Saint-Nazaire. Le plan vise la création de 90 emplois minimum, via des appuis financiers et des prestations de conseil aux entreprises qui souhaitent s’implanter ou se développer dans ce bassin. Les partenaires financiers de l’opération sont Crédit Mutuel Loire Atlantique et centre Ouest.

À leurs côtés, BPI Group, cabinet-conseil en accompagnement RH des transformations interviendront en appui. Le véhicule sera un fonds spécifique d’un montant de 650 000 € mobilisable sous forme de prêts à taux zéro. La répartition se fera selon un ratio de 10 000 € par emploi (CDI) programmé dans un délai de deux ans, à l’intérieur d’une fourchette comprise entre deux emplois au minimum et 100 000 € de concours maximum, indépendamment du nombre de postes générés.

Les projets éligibles peuvent concerner n’importe quel secteur d’activité, à la notable exception des professions libérales et de l’intermédiation financière. Les projets doivent être mis en œuvre d’ici à) 2016.